icone musique

 


DU SON PLEIN LES YEUX


En mars, la médiathèque Jean-Jacques Rousseau vous propose un cycle de projections de films documentaires sur la musique.


DSPLY musique brute

Vendredi 09 mars 20h
Musique Brute de Mathieu Mastin (France, 2016, 53 min)

David est musicien, Antoine éducateur. Depuis 6 ans, sous le nom de BrutPop, ils organisent des ateliers de musique expérimentale/électronique avec des publics autistes ou en situation de handicap. David et Antoine sont ce qu'on appelle des makers ou « bidouilleurs ». Ils utilisent des matériaux peu onéreux et les trafiquent eux-mêmes au sein des hackers-spaces et FabLabs. Dans ce documentaire réalisé par Mathieu Mastin, VICE les suit dans leurs nombreuses expérimentations, afin de montrer comment le « son », en dehors de sa question purement musicale, peut contribuer à proposer un autre regard sur la maladie et le handicap.




DSPLY zerzura

Vendredi 16 mars 20h
Zerzura de Christopher Kirkley (Etats-Unis, 2017, 87 min)
Soirée Détournement avec l’intervention d’Olivier Forest

À partir d’un conte populaire touareg, Christopher Kirkley – fondateur du label Sahel Sounds et déjà primé à F.A.M.E avec Akounak (2015) – signe un “ethno-western” psychédélique bercé par les guitares du désert. Cette quête périlleuse d’une oasis mythique, qui se révèle n’être qu’un mirage et un piège, n’est bien entendu pas sans rappeler la situation actuelle des exilés partis à la recherche d’une vie meilleure.




DSPLY kinshasa symphony



Vendredi 23 mars 20h
Kinshasa Symphony de Claus Wischmann et Martin Baer (Allemagne, 2010, 1h35)


Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo et troisième plus grande ville d'Afrique. Presque dix millions de personnes vivent ici et comptent parmi les habitants les plus pauvres de cette planète. Kinshasa est le siège du seul et unique orchestre symphonique d'Afrique centrale - L'Orchestre Symphonique Kimbanguiste. C'est un film sur le Congo, sur les habitants de Kinshasa et sur la musique.









DSPLY Felicite


Vendredi 30 mars 20h
Félicité de Alain Gomis (2017, 2h04)



Félicité, libre et fière, est chanteuse le soir dans un bar de Kinshasa. Sa vie bascule quand son fils de 14 ans est victime d'un accident de moto. Pour le sauver, elle se lance dans une course effrénée à travers les rues d'une Kinshasa électrique, un monde de musique et de rêves. Ses chemins croisent ceux de Tabu.